Resto clandestin : la nouvelle sortie culinaire, le 26 avril, 2014

Resto clandestin : la nouvelle sortie culinaire, le 26 avril, 2014

Six services bien arrosés, voir le menu au bas.

Thème : Mignardises et Gourmandises

Ou : Vaudreuil Dorion

Quand : Samedi, le 26 avril, 2014

Heure : 19h

Nombre de convives : 6

Coût : $65

Dépot de $35 à l’inscription payé par e-interact transfer, toutes les institutions bancaires offer ce service sécuritaire.

À la fin du diner, je vous remetterai une enveloppe dans laquelle vous déposerez la balance de $30.

Veuillez me contacter avant de faire votre dépôt, au cas ou il n’y aurait plus de place.

Pour réussir à avoir une réservation, sachez que les places sont limitées et que tout est complet pour mars, jusqu’au 26 avril, alors réservez dès maintenant.

Prochains diner clandestins sont au mois de mai:

Samedi, le 3 mai

Samedi, le 10 mai

Samedi, le 17 mai

Samedi, le 24 mai

Samedi, le 31 mai

Envie de dîner autrement? Avez-vous tenté l’expérience des restaurants clandestins ? Loin de l’ambiance impersonnelle des grands restaurants, des particuliers, passionnés de cuisine, cuisinent chez eux de délicieux repas pour de parfaits inconnus. On dîne finalement entre amis et non avec de parfaits inconnus.

Je vous propose une table conviviale chez moi loin du service impersonnel des restaurants traditionnels, voilà le créneau de mon resto clandestin. D’origine anglo-saxonne, ces dîners chez l’hôte fleurissent en Europe et maintenant au Canada depuis environ quatre ans.

Passionnée de cuisine, j’ai adhéré à ce nouveau concept de restos clandestins au début comme convive et par la suite comme Chef Clandestin. Mon objectif au début était de découvrir de nouvelles personnes, d’échanger, de me laisser porter par le hasard des rencontres et de goûter aux plaisirs gourmands.

Je vous offer une cuisine gastronomique que vous ne trouverez nulle part à ce prix. La rencontre reste le point central du diner mais s’y ajoute la volonté de vivre une expérience culinaire exceptionnelle.

La dimension sociale du projet réside dans l’amélioration de l’accessibilité de la gastronomie.

De plus, de part la présence d’une seule et unique table, les différents participants sont amenés à rencontrer de nouvelles personnes et ainsi créer du lien social.

MENU DU 26 AVRIL:

Appéritif :

Mignardises Dégustation de Mini Verrines! Cocktail

Entrée Émousse Papilles :

Les Petites Froggies, avec Crème de Persil et Émulsion d’ail fumé

Potage :

Soupette Mulligatawny Baguette Croustillante et Chips de célerie ! Bordeau Rosé

Entre-mets :

Eau digestive aux graines de fenouil pour refroidir un peu les papilles gustatives

Plat principal :

Cassolettes de saumon sauce Citron confit gingembre, ses topinambours croquantes et sa purée de Panais aillée! Servies avec une petite salade et quelques graines germées !  Pinot Noir

Dessert : Bûchette Surprise “Impériale” servie avec un Café Cocktail

Dès que je receverai votre dépôt je vous contacterai par courriel pour confirmer.

L’INFORMATION SUR L’ADRESSE OU VOUS RENDRE POUR LE DÎNER VOUS SE SERA DÉVOILÉ PAR COURRIEL LE MATIN MÊME DU DÎNER, C’EST UN DÎNER CLANDESTIN APRÈS TOUT!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par courriel.

À la table il n’y a que les prénoms, on ne dévoile aucune information personelle. Si vous désirez échanger des informations avec un ou plusieurs participants vous devrer le faire à l’extérieur après votre départ.

Au plaisir de « nous » faire vivre une experience unique, inscrivez-vous dès maintenant!

VOICI LA LISTE DES DINERS CLANDESTINS À VENIR  POUR MAI, 2014

TOUS À VAUDREUIL DORION

Samedi, le 3 mai

Samedi, le 10 mai

Samedi, le 17 mai

Samedi, le 24 mai

Samedi, le 31 mai

Recettes Gastronomiques – Amuses-gueules

Barge d’avocat et Crevettitudes

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 0 minutes

Portions : 6

Coût : $       $$$

Ingrédients:

3 avocats, mûrs

3/4 tasse crevettes nordiques

1/4 tasse de mayonnaise

2 c.à soupe moutarde de Dijon

2 c.à soupe  jus de citron

2 gousse ail, pressée

Poivre et sel, au goût

Basilic frais, au goût

Étapes

  • Couper les avocats en deux et évider, garder pour servir le remplissage.
  • Couper les avocat en dés
  • Ajouter le jus de citron sur les avocats et réserver.
  • Mélanger mayonnaise, moutarde de Dijon, ail, sel, poivre et basilic finement hâché.
  • Ajouter aux avocats avec les crevettes et farcir les avocats évidés.

Servir avec une baguette en tranches de 1/2 pouce ou biscottes natures.

Note: La photo ne correspond pas à la recette et porte à confusion, j’en suis désolée. L’avocat est évidé pour servir de plat de présentation à la préparation.

Vous pouvez ajouter un peu de sauce tabasco dans la garniture et pour la présentation, un peu de basilic citronné sur le dessus. Vous pouvez aussi ajouter de la goberge en petits dés à la préparation.

_________________________________________________________________________________________________

Verrine Émousse Papilles aux Concombres et Pommes Vertes

Très frais pour une explosion de saveur dès le début du repas!

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 0 minutes

Portions : 6

Coût : $       $$$

Ingredients:

200 gr. de blé Ebly

1/2 conconbre anglais

2 pommes Granny

1 bouquet de ciboulette

1 citron

4 c. à table d’huile d’olive

Fleur de sel

Poivre du moulin

Étapes

  • Faites cuire le blé dans l’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet. Egouttez-le et laissez refroidir dans un saladier.
  • Pressez le jus du citron. Lavez les pommes et coupez-les en lamelles fines. Mettez-les dans une assiette creuse et arrosez-les de jus de citron.
  • Lavez et séchez les concombres. Coupez-les en rondelles fines. Mettez-les dans une assiettes creuse et parsemez-les de sel.
  • Lavez, séchez et ciselez la ciboulette.
  • Ajoutez le concombre, les lamelles de pommes avec le jus de citron et la ciboulette dans le blé. Arrosez d’huile d’olive, rectifiez l’assaisonnement.
  • Mélangez bien et répartissez dans des petits verres. Gardez au frais jusqu’au moment de servir.

Servir avec une baguette en tranches de 1/2 pouce ou biscottes natures.

Note: Le blé Ebly se trouve dans la section des riz de votre épicerie

_________________________________________________________________________________________________

Une expérience gastronomique innoubliable dans le Vieux-Montréal

Article soumis par Joanne, convive « Clandestine »

Aller au restaurant ? Tellement dépassé… En 2012, on dîne underground, chez des inconnus, sans connaître à l’avance ni le lieu, ni le menu, ni les convives. « Pour dîner heureux, dînons cachés », c’est la nouvelle aventure culinaire et conviviale du moment.

Il est 19h45, samedi le 14 avril.  En gravissant les escaliers de cet immeuble du vieux Montréal, on sent déjà que notre samedi soir ne va pas être tout à fait comme les autres. Dans l’après-midi, un SMS laconique nous avait donné les informations clés pour dîner clandestinement : adresse, étage,  heure. En sonnant à la porte, on se demande sérieusement où l’on va mettre les pieds. Harold, la trentaine, graphiste, joue les maîtres d’hôtel. Il nous accueille chaleureusement dans l’appartement où il vit avec Marie, sa copine, et dont l’une des pièces lui sert de bureau, office qu’il partage avec un troisième personnage, Richard. Les deux hommes sont en salle, Marie en cuisine.

On nous installe à la table dans le salon cosy réaménagé pour l’occasion. Sept convives y sont déjà installés, nous échangeons des regards complices dans ce restaurant pas comme les autres. En cuisine, Marie s’affaire pour préparer le menu unique : salade d’herbes, potimarrons rôtis et lardons en entrée, suivi d’un turbot au gingembre et soja, et de poires cuites au jasmin.

Comme tous les mois, cette Québecoise-Japonaise, architecte,, propose une cuisine fusion à des inconnus. L’idée a germé dans sa tête après un voyage à La Havane. « Là-bas, il y a plein de restaurants clandestins dans des immeubles magnifiques, raconte Marie. Aller chez les gens et y dîner, c’est une expérience qui m’a beaucoup marquée. J’avais envie de retrouver ce côté caché et de réunir les gens autour du partage. »

En février 2012, le trio se lance dans l’aventure, Marie s’inscrit sur le Blog Les Meilleurs Chefs Clandestin du Québec et l’aventure commence.

« Je suis une vraie fan de cuisine. Les dîners entre copains, c’était cool, mais j’avais envie de passer à l’étape supérieure. Harold aime bien mettre les choses en valeur, Richard a un super contact avec les gens. On voulait vivre un truc différent, créer quelque chose, on s’est lancés ! », explique-t-elle.

Pour cette passionnée de gastronomie, l’affaire est sérieuse. Une semaine avant la date fatidique, elle teste les menus, sélectionne les produits, chronomètre et s’organise pour ne rien laisser au hasard. Résultat ? Une affaire qui roule. Invitation Facebook, réseau d’amis et bouche-à-oreille fonctionnent parfaitement, les dîners mensuels sont vite complets. Une fois réservé, le dîner coûte $55 par convive, avec les vins. Attention, ici on ne parle pas de prix ou d’addition, mais de participation aux frais. « Au début on perdait de l’argent, maintenant on arrive mieux à évaluer les choses et à se rembourser sur les matières premières, précise Marie. Tous les produits sont extra-frais et achetés chez des producteurs locaux. »

Du côté des participants, les motivations sont diverses. Notre voisin de table, un jeune chef d’entreprise, nous confie avoir été “excité” par l’aspect underground. «J’aime bien le côté caché de l’expérience. Je trouve ça assez excitant, ça m’amuse.

Pour beaucoup, dîner clandestinement, c’est savourer un repas gastronomique, loin des cartes formatées et des ambiances coincées des restaurants. Ici, on discute avec ses voisins, le serveur et le chef en toute simplicité, on partage son enthousiasme sans être pressé par le deuxième service. Si ce concept est relativement nouveau au Québec, il existe depuis plusieurs années aux Etats-Unis. Un des plus anciens et des plus renommés dîners cachés de la capitale est d’ailleurs organisé par un couple d’Américains. Laura et Braden, tous les deux cuisiniers professionnels, voulaient rencontrer des gens en arrivant à Montréal et faire partager leur amour de la bonne chère.

Deux à trois soirs par mois, ils accueillent dans leur appartement seize convives – essentiellement anglophones – qui partagent un menu gastronomique composé de dix plats. Le plus étonnant, c’est que cette tendance intéresse également les chefs et professionnels de la restauration, qui organisent parfois ce type d’événement loin de leurs cuisines.  Retour chez Marie, qui fait le tour des tables au moment du café. En bon chef qui se respecte, elle recueille commentaires et félicitations. Ce qui n’était qu’une aventure éphémère dure maintenant depuis un an et demi, avec quelques pauses mais toujours la même envie. « C’est génial, ça a nourri ma créativité et on a fait plein de rencontres. Aujourd’hui, on invite des chefs, des copains cuisiniers, on a envie d’essayer d’autres choses, on a plein de nouveaux projets toujours autour de la gastronomie… » Mais chut… Marie ne peut pas nous en dire plus, car c’est un secret, évidemment.

Clandestine dining at a Secret Supper Club in Hudson

Following the recent popular trend of Clandestine Supper Clubs in Vaudreuil Soulange, Chef Clandestin did not miss as a guest the last months diners. A broad palate, an open mind and a bottle or two of something good are all that you need to bring.

There has been much written about the emergence of the secret supper club format, where people pay to eat food cooked by an amateur chef, at a strangers house, with people they don’t know. I’ve always loved the idea as eating out often leaves me disappointed and I love meeting new, like-minded people, so when I stumbled across Jason, a  local who provides  Secret Supper Clubs, I decided to take the plunge…

After paying with Paypal, I’m told to wait till the day before the clandestine supper, when the location for the evening of the clandestine dining will be revealed, all very cool. I’m told to wait on the corner of  St-Charles and St-Michel, where a greying man with thick rimmed glasses will hand me an envelop containing the location for the rendezvous (that didn’t happen – but I did receive an email).

After finally receiving the coordinates,  I arrived at the secret address in Hudson, excited as to what my evening would consist of. I happened to arrive at the same time as two other supper club guests, swiftly followed by a third, after introducing ourselves, we were buzzed in and made our way through to our venue for the evening.

We were all greeted warmly by our hostess – Claudine, who after frisking us for concealed weapons and bugs (that didn’t really happen), she explained exactly what a supper club is about, where and how they originated and a little about what she has experienced so far since hosting these covert dinner parties.

There was a mouth-watering aroma in the air of lamb, slow roasting away in Claudine’s oven and a beautifully decorated dining table awaiting us, as we chatted and awaited the final supper club guests’ arrival. With the crack-team finally assembled, we opened our wine and took our places around the dining table. Whilst we further made our acquaintances, a classic appetizer of figs with prosciutto and buffalo mozzarella was placed in the centre of the table to which we all helped ourselves, as a huge lover of figs this was a great start to our meal. The conversation continued to flow around the table, it wasn’t long before we realized we had rather a lot in common with our fellow supper club guests, with the help of the wine everyone seemed to be really relaxing into and enjoying the evening.

The Food

After tantalizing us with the amuse bouche, Claudine then placed in front of each of us, a vintage tea cup full of Butternut Squash Soup, complete with saucer and crusty bread. The soup was great, very warming, earthy flavors with a hint of spice and plenty of depth to it, making me instantly want more. My fellow diners were obviously of the same opinion, as when Claudine offered a second round of soup, each one of us took her up on her offer. I was a little surprised to see that Claudine wasn’t dining with us, being a supper club virgin I didn’t know whether the hostess dines as well. I guess I just presumed that she would be, part of me felt a little bit guilty about being cooked for and waited on all evening, whilst Claudine slaved away in her kitchen (albeit so silently you wouldn’t even know she was there!), but this is obviously how the supper club runs.

The wine and conversation (now verging on banter) continued to flow as Claudine began placing elements of the main course down in the center of the table. First, Dauphinoise potatoes appeared, followed by fine green beans with lemon and then the main event of slow-roasted shoulder of lamb, pulled off the bone and looking as tender as anything. We helped ourselves, very politely I might add, to each component of the meal, everything was spot on, the Dauphinoise were perfectly cooked, infused with thyme and nicely seasoned, the lamb was so deliciously tender and juicy I went back for a second helping, and the addition of the lemon to the green beans gave them a zingy lift.

Having  discovered that Claudine also entertains via the means of vintage afternoon teas, I had high expectations for the dessert, she certainly didn’t disappoint. Placed in front of each one of us was a slice of Chocolate Souffle Cake, with crème fraiche and a blackberry fool-type thing in a mini kilner jar, very professionally presented. It was a triumph. The crème fraiche was the perfect foil for the rich, dark chocolate mousse like cake, I thought i had gone to heaven, simply stunning. Just as we finished the final few crumbs of choccy deliciousness from our plates, Claudine announced “Just another little something sweet…” as she placed a huge passion fruit pavlova down in the middle of the table! It looked amazing, so we all dived in with varying modes of attack, this I must admit pushed me into the realms of feeling stuffed, but very very satisfied.

Summary

After not knowing what to expect from the Secret Supper Club (other than supper!), I had a fantastic evening and I would definitely be keen to go to another evening like this. I found that it is a great way of meeting other like-minded people, there was lots of hugging and exchanging of numbers before we all made our separate ways home, such a great, different way to spend an evening. Well done Claudine!

My Clandestine Supper club experience cost $40 per person (and we had to provide our own drink). To find out when the next one is  read my blog. As Claudine is not a blogger, I offered to post the dates and even her menu on my blog. So stay tune, the next Clandestine Diner will be announced and you will have the opportunity to register on my blog!


Un dîner clandestin à Vaudreuil Dorion

Samedi dernier, un couple de Vaudreuil Dorion a reçu dix convives à un dîner clandestin. Jean et Jacynthe sont des professionels de la santé qui adorent cuisiner et recevoir, ils se disent aussi ‘matchmakers’ à l’occasion et on apporté des preuves à l’appui!

Ils ont offert à leur convives, des gens qui ne se connaissaient pas mais qui partagent la même passion l’amour de la gastronomie un repas gastronomique quatre services dignes d’un restaurant 5 étoiles.

Voici le menu 4 services avec accord mets et vins

Appértif Cassolette de fruits exotiques à la bière 

 Entrée  Aumonières d’Huitres chaudes au Vin Blanc

Plat principal Tangine aux Cailles et au Citron Vert

Dessert Bavarois aux Poires et au Coulis de Framboises 

Restaurants clandestins et dîners cachés ça vous dit quelque chose ?

Cela fait maintenant plusieurs années que le phénomène du  repas dit « clandestin » existe. Certains disent qu’il a vu le jour aux Etats-Unis, d’autres à Paris. Une chose est sûre, il s’étend sur plusieurs continents (Amérique, Asie et Europe). Le terme de « resto clandestin » signifie qu’il n’a pas pignon sur rue et dont l’adresse n’est divulguée qu’au dernier moment. Une façon bien particulière de célébrer la Gastronomie, dans un lieu très personnel ! Casser les codes c’est à la mode, voici une façon à la fois sage et underground de découvrir les dernières saveurs tendances.

Les « nouveaux » moyens de communication : Internet, blog et facebook permettent de divulguer aux convives les précieuses informations : adresse, date, heure, menu et tarif. Tout est minutieusement organisé. Je suis à la recherche de personnes qui désirent être l’hôte d’un dîner clandestin ou de participer comme convive. J’ai présentement 11 Chefs qui se sont inscrits et une liste d’une cinquantaine de personnes qui attendent impatiamment de découvrir ce nouveau phénomène.

Dans quelques semaines je publirai la biographie des Chefs avec leur menu et le coût de la soirée aussi que la région dans laquelle le « dîner clandestin » aura lieu.

Si vous désirez découvrir ce nouveau phénomène vous pouvez le faire en tant que Chef ou en tant que  convive, en remplissant le formulaire suivant.